top of page

30 juillet-7 août – Avec les 8 000 de Loudéac

Dernière mise à jour : 4 mai 2023

Dans les 8 000 cyclotouristes présents à la Semaine fédérale de Loudéac (30 juillet-7 août), 14 membres de SAS Cyclotourisme et un Saint-Avertinois en renfort. Nous avons dans les Côtes-d’Armor rassemblé Auriane, Brigitte (en compagnie de Laurent, qui semble avoir apprécié ce nouveau voisinage avec les cyclos, après celui de La Péruse), Christine, Claudine, Marie-Christine, Marie-Françoise, Elwen, Jacki, Joseph, Michel et François. Nous avons battu le rappel de nos forces jusqu’à Bruxelles (Barbara), Paris (Julie), et aussi en Bretagne (Ilan, participant au Trait d’Union des 12-17 ans, six étapes de 80 à 100 kilomètres à travers la Bretagne, pendant la semaine).

Tout ce (beau) monde, hébergé dans les campings, dans les accueils collectifs, chez l’habitant ou en location, a pu se retrouver pendant la semaine sur la route… ou à défaut le soir au bar du village fédéral.

Sur le bitume ou derrière le comptoir, la Semaine fédérale a permis ses rencontres habituelles entre cyclos qui font connaissance, ou qui se retrouvent. On a croisé les représentants d’autres clubs d’Indre-et-Loire, et beaucoup d’autres connus dans les séjours ou les voyages de la FFCT, dont ceux que nous avons organisés à Vendôme, Aubigny-sur-Nère et Amboise.


L’heure, mais laquelle ?

Il a fait très chaud parfois, mais nous aurions tous transpiré, quoi qu’il arrive, dans les bosses des Côtes-d’Armor et du Morbihan, avec leurs dénivelés d’enfer ! Nous avons vaincu la côte de Cadoudal à Plumelec et celle de Mür-de-Bretagne ! Pour un peu de fraîcheur, certains ont connu des rendez-vous à 7 h 30 au rassemblement quotidien du Kilomètre 0. Rendez-vous calés à la perfection, dès lors qu’on avait su répondre à la question : « Heure locale ou heure tourangelle ? ».

On a couvert des distances respectables, mais on a su aussi se régaler avec 50 kilomètres et des visites.

Même si l’intendance, côté organisation, n’a pas toujours été à la hauteur de nos attentes, Loudéac nous laissera le souvenir de routes que nous avons aimé découvrir, de rencontres et d’ambiance sans pareille.

On s’est ensuite éparpillés, entre ceux qui rentraient et ceux qui poursuivaient leurs vacances. Nos échanges se sont espacés. Donc, on ne sait toujours pas si, au dîner de clôture, ceux de SAS Cyclotourisme ont pu se retrouver, parmi les 1 200 convives. Jacki et Claudine gardaient deux places à côté d’eux pour Brigitte et Laurent. À une autre table, Brigitte et Laurent retenaient deux places pour Claudine et Jacki.

À l’heure présente, on suppose (on espère…) qu’ils se sont retrouvés.


Du vert sur la route - Au (faux) col du Mont Bel-Air, point culminant de la SF - Le Blavet (canal de Nantes à Brest), près du lac de Guerlédan - Chapelle Saint-Nicodème à Plumeliau - Château de Kerguéhennec, le "Versailles breton".

















54 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page