top of page

7 avril - Le cyclo-confinement à la mode de Saint-Avertin

Premiers témoignages. Voici comment nous vivons le confinement, sauf lorsque les cas de force majeure réclament d'être dehors (merci - et bravo - à celles et ceux d'entre vous qui interviennent en première ligne, en particulier dans le domaine sanitaire) :


DENIS

Je profite du confinement pour remettre le jardin en état car il en avait un grand besoin. Sans oublier la gestion de Saint-Avertin Sports en vidéo-conférence ou au téléphone.


FRANCIS ET GHISLAINE

Pour les premières semaines, il a fallu tailler les haies, retourner le potager et surtout désherber.

Ensuite, je me suis attaqué à la peinture en extérieur, et à repeindre ma boîte aux lettres, la lanterne et les appuis de fenêtres.

Le tout agrémenté d'une marche journalière (dans le temps et le rayon de tolérance), 5 kilomètres à la vitesse de 6,5 km/h.

Pour la semaine à venir, le programme porte sur des travaux d'intérieur.

Je suis plutôt bricoleur, mais Ghislaine est plus lecture, cuisine et ménage.


FRANÇOIS


Nous voici confrontés à la dernière saison de Game of Thrones. C'est aussi le moment de redécouvrir des vieux vinyles pas écoutés depuis vingt ans (la platine était malade, mais un magicien a pu la remettre en état avant le confinement, merci à lui). Les vinyles ont de trente à quarante ans. Chanson française, pop, rock... Un trésor !

Deux livres en ce moment : Le Cœur de l’Angleterre, de Jonathan Coe (je recommande !) et… Histoire du cyclotourisme de Raymond Henry, édité par la FFCT. Je recommande aussi, forcément.

Une heure de vélo d’appartement quotidienne, soit 30 kilomètres, m’annonce le compteur. Exactement la distance que je parcours dans le même temps sur un vrai vélo…

Photo : Mon vélo confiné.


MARIE-FRANÇOISE


Un peu d’entretien physique avec vélo d’appartement et une séance de Pilates chaque jour.

Je me suis remise à l’allemand en vue de

notre voyage à Steinbach.

Les derniers livres que je pourrais vous conseiller :

· Vie de Gérard Fulmard de Jean Echenoz, et autres livres de cet écrivain.

· Bleu de Delft de Simone Van der Vlugt. Portrait d’une femme artiste au XVIIe siècle aux Pays-Bas, qui cherche à se faire une place dans un monde d’hommes.

· Les Bourgeois d’Alice Ferney, l’histoire d’une famille dans la Grande Histoire du XXe siècle.

Photo : Une "lasagne" réalisée dans le jardin (clin d'oeil à Nelly, conseillère technique!).


MICHELLE

J'ai la chance de pouvoir travailler trois jours par semaine. Les jours confinés, je fais du tapis de course et autres sports le matin.

Sinon, c'est couture, jardin, potager. Voilà, j'ai de quoi m'occuper!


PASCALE

Voici une photo de ma façon de matérialiser les jours de confinement. Dès mon lever, c’est

la première chose que je fais : accrocher une nouvelle bandelette en tissu, papier… sur ma branche, comme les détenus en prison…

Et puis, nettoyage de printemps dans mon appart… Mes placards sont super-triés et rangés!

Quant à la balade quotidienne réglementaire, les bords du Cher sont à ma porte, avec appareil photo pour immortaliser ce contexte si particulier.

Enfin, un peu de lecture avec Charlotte Brontë et Jane Eyre (en anglais) que j’avais lâchement abandonné il y a déjà quelques années!

Portez-vous tous bien et retrouvons-nous pour le bal masqué "Fin de confinement Covid-19"!

Photo : Une guirlande des bandelettes quotidiennes.


En passant, petit message pratique, à propos de l'invitation à fournir une photo d'identité, pour la galerie de portraits des adhérents.

N'envoyez plus rien pour l'instant.

Nous attendrons que les salons de coiffure aient rouvert...


47 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page