top of page

Ascension (9-12 mai) - Plage, menhirs et huîtres

Retour à la colo à l’occasion du pont de l’Ascension : SAS Cyclotourisme s’est installé dans les locaux du centre de vacances « la Touraine » à Longeville-sur-Mer, en Vendée.

Propriété du conseil départemental d’Indre-et-Loire, le centre accueille plusieurs centaines d’enfants et d’ados chaque année. Depuis sa rénovation – un chantier de deux années – il s’ouvre aux associations tourangelles. Il y a deux ans, Christine P. et Nelly, parties en reconnaissance à l’invitation du Département, avaient été convaincues que « la Touraine » valait le déplacement.

Trente-cinq membres du club, la moitié de notre effectif, ont partagé leur avis, du jeudi au dimanche. Certes, il s’est agi d’abord de découvrir les routes (et les chemins) des alentours, sur les parcours préparés par Denis : dolmens et menhirs le premier jour (il n’en manque pas, entre Longeville et Avrillé), la côte et Les Sables-d’Olonne ensuite, puis le sud La Tranche-sur-Mer, La Faute et L’Aiguillon, aux portes du Parc naturel régional du Marais Poitevin. Pour conclure, une dernière escapade le dimanche matin pour admirer la halle de Moutiers-les-Mauxfaits. Effectif amoindri cette fois, mais tous les absents avaient des excuses valables : bagages à préparer, achats d’huîtres au port ostréicole de la Guittière, crainte de la pluie (qui n’est pas venue), voire fatigue extrême provoquée par les parties de palets la veille.

Pendant ces journées, un petit groupe a quant à lui privilégié les balades sans vélo et les visites touristiques. Beaucoup enfin ont expérimenté le chemin qui conduit de la « colo » à la plage, et profité de la baignade dans l’eau à 17 degrés, sous un grand soleil.


Ils réclament la recette

On a donc testé la rénovation du centre de vacances, comme l’ont fait quelques autres clubs cyclos d’Indre-et-Loire. On se bornera à retenir : la qualité de l’hébergement, un accueil irréprochable avec une équipe aux petits soins, l’excellent niveau de la restauration, et des prestations sur mesures, comme la mise à disposition d’une première salle pour les vélos, et d’une autre pour nos réunions de travail. Deuxième salle où un réfrigérateur a permis de rafraîchir quelques boissons dont la médecine recommande l’absorption après l’effort, selon des préceptes enseignés dans un précédent séjour de SAS Cyclotourisme en Charente. Quoique non équipée de sono, cette salle a pu accueillir une folle soirée dansante dont tous les night-clubs des environs nous demandent depuis la recette.

Nos plus récentes adhérentes de 2024, Monique et Solange, n’ont pas été effarouchées par la bande de jeunes qu’elles ont retrouvée. Bande de jeunes qui a eu plaisir à retrouver quelques-uns de ses membres éloignés, on veut parler de Nadia et Philippe G., et de Françoise et Jean. À très bientôt !


Rencontre au sommet, princes du palet, as du rangement sur remorque...

50 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page