top of page

Dimanche 20 février - Crachin tourangeau

Il ne pleuvra pas. Cela a convaincu cinq d’entre nous de renoncer à une grasse matinée : Brigitte, Françoise, Jacki, Joseph et François. Direction sud-ouest jusqu’à Villeperdue, 53 kilomètres au programme.

En réalité, il pleut. Cela relève du brouillard épais au début, très vite cela se transforme en bruine. Les vestes d’hiver assurent une protection suffisante. On n’en est pas moins mouillés. Ne parlons pas de l’état des vélos. Le parcours emprunte des routes que la section cyclotourisme n’a pas songé à nettoyer la veille. C’est une sortie salissante.

Elle est menée à allure civilisée, un train relativement soutenu propice cependant aux conversations qui ne cesseront pas de toute la matinée. Elles redoublent quand il nous est permis de rouler presque au sec, aux abords de Villeperdue en particulier, belle commune dont il est conseillé de dire le plus grand bien, surtout en présence de Brigitte qui y a grandi.

Puisqu’il est hors de question de médire de Villeperdue, on aimerait à la place critiquer la Bretagne à cause de son crachin, mais c’est impossible en présence de Joseph. Impossible également, compte tenu de la composition du groupe, de jaser sur la Manche ou sur la Sarthe.

Dire du mal, il est vrai, n’est pas dans les habitudes des cyclotouristes. Nous nous félicitons même de la qualité des prévisions météorologiques. On nous annonçait le retour de la pluie vers 11 heures. Elle est présente à l’heure dite, c’est formidable. Nous sommes comblés.


À Villeperdue, comme toute l'année, il faisait beau.

40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page