top of page

Dimanche 3 juillet - Les ponts imprévus

Dernière mise à jour : 24 avr. 2023

C'est un matin où l'on va transgresser : le programme promet au choix 53 ou 40 km mais on n'en fera rien...

Au départ, nous voici 4 : Cathy (qu'on pourrait appeler Cathy-Françoise ce matin), Marie-Françoise, Jean-François et François. En chemin, nous retrouverons un ami tourangeau, Jean-François. Et sa femme qui, allez savoir pourquoi, se prénomme Michelle.

Départ au fil du Cher. Le parcours est censé nous conduire à Vernou. Il faut donc monter vers Montlouis, par Vaumorin (puisque la rue au départ de la Bourdaisière est sans doute en travaux, mais ça méritera une vérification...).

Descendus au bord de la Loire, avant d'emprunter le pont Charles-de-Gaulle, on hésite un peu : et si nous empruntions le pont de chemin de fer, qui n'a pas eu l'honneur de notre visite depuis belle lurette ? Cathy découvre et ne regrette pas cette traversée du fleuve originale.

Nous voici décidément fâchés avec le pont routier : nous ne sommes pas tentés de repasser la Loire aussitôt, ce sera direction Vouvray puis Rochecorbon. C'est un retour a priori tranquille un dimanche matin, même si les piétons et les cyclistes ne manquent pas. Il faudra traverser Tours ensuite. La faible circulation dominicale rend l'exercice plus aisé qu'en semaine.

Nous apprécions donc entre Rochecorbon et Tours la voie cyclable refaite le long du fleuve. C'est un billard. La piste nous paraît un peu plus large.

À l'arrêt à la guinguette, nous préférons celui au pied de la cathédrale. C'est là que nous croisons Michelle et Jean-François, qui ont pratiqué le cyclotourisme il y a quelques années avec l'UC Touraine. Nous échangeons nouvelles, potins et plaisanteries. Vive le hasard des rencontres !

Retour tranquille à travers la ville, via la rue Bernard-Palissy, la gare et la rue Edouard-Vaillant. Il y a des jours comme celui-ci où la traversée de la ville est quasiment un plaisir. À plus forte raison si elle a commencé par une arrivée sur le Pont de Fil !

Au retour à Saint-Avertin, 44 ou 45 kilomètres.


Passage à la cathédrale. Au pont SNCF de Montlouis.

46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

댓글


bottom of page