top of page

. Jeudi 2 mars - Allée de Dierre

Dernière mise à jour : 17 juil. 2023

Vingt-deux voilà les cyclotouristes. Soleil et vent dont on ne sait trop d'où il souffle. Peut-être une tendance à changer d'avis entre début et fin d'après-midi. Il est moins fort que deux jours plus tôt, témoignent ceux qui ont roulé mardi.

Option 61 kilomètres pour tous, histoire d'aller traverser la forêt d'Amboise via l'allée de Dierre. Une petite majorité choisit de rouler tranquillement : Catherine C., Christine, Françoise T., Liliane, Marie-Françoise, Maryse, Pascale, James, Joseph, Philippe D., Stéphane et François. Arrêt dans l'allée de Dierre au carrefour de l'allée de Saint-Martin-le-Beau, celle qui offre une vue sur la pagode de Chanteloup. Arrêt judicieusement choisi puisqu'il se situe au point culminant du parcours, à 117 mètres d'altitude, ce qui nécessite de souffler, on l'aura deviné.

Sortie sans histoire, si ce n'est que nous faisons le constat que nous formons à douze un groupe difficile à doubler pour les automobilistes... et que nous sommes encore perfectibles dans l'art de nous séparer en petits groupes.


Un arrêt salvateur

Le premier groupe s'est constitué avec dix cyclos : Brigitte, Catherine R., Denis, Didier, Gilles, Guy, Laurent, Patrick, Régis et Thierry,

Très belles conditions météorologiques, rapporte Thierry. "Juste à signaler la roue arrière de Gilles qui semblait se dégonfler, nécessitant un "arrêt regonflage"... Le genre de dégonflette salvatrice nous permettant un arrêt récupérateur pour tout le monde, merci Gilles!"


- Groupe avec pagode (pour la pagode, se munir d'une loupe).

- Groupe sans pagode, à un autre arrêt régulier de l'allée de Dierre.

- Voilà pourquoi il faut s'arrêter à la vue des feux rouges cligotants d'un passage à niveau (ici au passage à Saint-Martin-le-Beau). Photo et légende signées Thierry...


58 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page