top of page

Mardi 16 avril - L'épars et l'unanime

C’est sous un soleil radieux et par une température estivale que nous nous élançons…

Cette version, qu’on nous a suggérée, manque de crédibilité. Attachons-nous plutôt aux faits dans toute leur rigueur, exigence bien connue de ce blog.

Donc : temps pourri, ciel noirci, vent frais menaçant d’atteindre 60 km/h en bourrasques à la fin de l’après-midi. Promesses de Météo-France tenues : les pluies éparses sont au rendez-vous, très vite. Nous enfilons les imperméables dès la traversée du Nouveau Bois.

Le programme a tout de même rassemblé 14 cyclos. Il s’agit dans un premier temps de repérer le parcours prévu samedi pour la journée « Faites du Sport » de Saint-Avertin Sports, soit un peu plus de 20 kilomètres. L’itinéraire emprunte les chemins confortables du bois des Hâtes, où nous procédons à la halte devant la stèle érigée en mémoire de Paul-Louis Courier. Julie, qui connaît mieux le 18e arrondissement que les allées des bois de Larçay, découvre le site. Halte suivante au castellum de Larçay. Les pluies sont restées éparses. Les éclaircies sont encore plus éparses.

Dernier arrêt à la Bellerie, où l’on prend des nouvelles des chantiers en cours. Pour le groupe Balade, il reste 18 kilomètres à parcourir. Et pour le groupe Rando, 43 kilomètres. Dans une belle unanimité, tout le monde choisit de rentrer immédiatement à la maison !


Dans l'allée Paul-Louis-Courier en forêt de Larçay.

55 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page