top of page

Mardi 26 février – Rendez-vous à la “cabane”

Printemps et chaleur avant l’heure au rendez-vous des Aubuis. Cela justifie autant de moues inquiètes que de sourires ravis. Pour les saisons, avant l’heure c’est pas l’heure.

Profitons-en en attendant, pour saluer le retour parmi nous de Christine, qui revient d’une semaine de stage cyclo dans l’Est. Une bonne partie, excusez du peu, a été effectuée sous la houlette de la directrice technique nationale de la FFCT, Isabelle Gautheron. Ajoutons, pour les nouveaux et nouvelles venues, que la DTN s'est illustrée en compétition et qu'elle s'est taillé un beau palmarès sur piste.

Le groupe Balade ne pense pas trop à la compétition ce jour-là, mais parcourt la campagne en deux heures bien remplies.

Le groupe Rando profite au maximum de la météo, au long d’une soixantaine de kilomètres, jalonnée de quelques pentes. Jusqu’à Truyes, en passant par le Grais, ça va. Il faut sortir de Truyes, puis un peu plus tard se hisser au-dessus de Reignac après avoir traversé l’Indre.

Le plateau jusqu’à Tauxigny offre un répit. Suivi d’un autre : une halte au soleil de la place du village. On s’organise en vue des kilomètres à venir, ce qui suppose de s’accorder sur un même vocabulaire. « Rendez-vous à la cabane », cela paraît simple, à première vue. Pourtant, cette invitation anodine aurait à elle seule mérité un grand débat. Si vous saviez ce que certains entendent par "cabane"… Mais craignant de prendre froid, nous rentrons, finalement.

Dans la vallée de l’Échandon, le préposé au parcours corse le menu par la montée de Malabry, avant qu’on rejoigne la chapelle Notre-Dame-de-Beauchêne puis Montchenain. Jolies petites routes qui, il faut le dire, sont plus appréciées que la côte évoquée juste avant.

Nous étions 14 au départ, 10 ont « tourné » avec le groupe Rando et 4 avec le groupe Balade.

La température va fraîchir et le ciel se couvrir... Vivement le printemps !


Grand conciliabule sur la place de Tauxigny autour de la notion de « cabane ».


L’arrivée à Malabry. On devine que ça monte. Pascale s'est jouée de l'obstacle!


22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page