top of page

Samedi 10 février - Dans la ouate

Il n’a pas caché sa satisfaction, Denis, d’avoir deux encadrants (Bernard et François) pour lui tout seul, à la sortie de ce samedi. Cela traduit d’une part l’attention que lui porte la section. On a été aux petits soins pour lui, c’était comme si on l'avait enveloppé dans la ouate.

C’était nécessaire. Quarante-huit heures après cette sortie (lire : lundi 12 février), il fait profiter la section de sa connaissance du GPS et d’Openrunner. L’important était bien qu’il rentre à bon port. On comprend mieux pourquoi la section lui avait délégué, pour l'accompagner, deux de ses meilleurs encadrants…

Trois cyclos de sortie, donc. Ils se sont demandé jusqu’à 13 h s’ils allaient passer leur tenue et enfourcher leur vélo. Puis la pluie a cessé, se conformant aux prévisions de Météo France, comme c'est son devoir. On n’ a pas pour autant roulé sur le sec. Mieux valait être précédé par un vélo avec un vrai garde-boue pour éviter les projections.

Il y a eu sur le parcours (36 kilomètres par la Gloriette, les bords du Cher puis le château de Vau et le golf de Ballan-Miré) des routes qui séchaient, et un soleil timide tentant d’écarter les nuages. Les trois cyclotouristes du jour ont échangé des nouvelles, essayé de refaire le monde avant d’y renoncer pour cette fois, et se sont raconté l’histoire de Paf le chien.


Près du Grand Moulin de Ballan-Miré.

 

36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page