top of page

24-25 juin - Montagnards en Morvan

Deux journées de 117 kilomètres chacune pour sillonner le Morvan : c’est ce qu’ont vécu au départ de Château-Chinon Alain, Denis, Jacki et François, en participant à la Cyclomontagnarde organisée par la Jeune Garde Sportive Nivernaise. Les quatre, arrivés à Super-Besse le jeudi, avaient repos le vendredi, avant de remonter samedi et dimanche sur le vélo.

Changement de programme météo : à la pluie de l’Auvergne a succédé le grand beau, le thermomètre dépassant allégrement les 30° le dimanche.

Superbe randonnée, belle organisation, petite aventure collective rajeunissante comme avec ces deux nuits en dortoir au lycée agricole de Château-Chinon.

On ne s’est ennuyé ni sur la route ni à côté. Jacki s’est beaucoup plaint de ses dents (son 34 x 32 aurait mérité derrière un pignon un peu plus grand), mais il en a souri malgré tout. Alain s’est montré un efficace propagandiste de l’eau gazeuse, sans compter son art de raconter le "rétro splash". Denis est passé partout sans encombre. Encore que…


Usé jusqu'à la corde?

Ces lignes n’étant pas destinées à alimenter des querelles subalternes, on se contentera de noter que deux des quatre Saint-Avertinois n’ont pas hésité à affronter les pentes du mont Beuvray, passages à 21 % et moments de répit à 14 %... Deux autres se sont abstenus, arguant qu’ils avaient un mot d’excuse. La discrétion, l’élégance, imposent de ne pas livrer leurs noms.

Avec le beau détour jusqu’à l’ancien oppidum gaulois de Bibracte, large panorama garanti tout en haut, cette deuxième journée offrait pour 117 kilomètres une dénivelée de 2 400 mètres, un peu supérieure à celle de nos sorties habituelles…

Alain, Denis et Jacki ont apprécié leur découverte des Cyclomontagnardes et de la solidarité qui les accompagne chez tous les participants. Dans les conversations, on s’est amusé à évoquer l’ « esprit club » de Saint-Avertin, cliché qui pourrait paraître usé jusqu’à la corde. En réalité, comme les jours précédents entre Châtelaillon et Super-Besse, l’esprit club était bel et bien au rendez-vous à Château-Chinon.

Les quatre sont tombés d'accord pour penser qu'une bonne demi-douzaine de Saint-Avertinois(es) avaient les moyens de découvrir à leur tour ces belles randonnées montagnardes. Car si l'on n'a pas dépassé 900 mètres d'altitude, on était bien en montagne !


1. Devant le "Vieux Morvan", l'hôtel de Château-Chinon dont le plus célèbre habitué fut François Mitterrand.

2. Veille du départ, réunion de travail. Sérieux de rigueur, ainsi que l’atteste la bouteille de Perrier sur la table.

3. Une nouvelle bosse vaincue, avec 32 dents.

4. Sur la route des lacs morvandiaux.

5. Le panorama du mont Beuvray.

72 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page