top of page

Dimanche 16 mai - On ne dirait pas le Sud

Dernière mise à jour : 18 mai 2021

Rendez-vous sous un ciel gris pour Anne-Sophie, Christine, Julie, Marie, Jacki, Joseph et François. Direction plein sud. De quoi se dire avec Nino Ferrer, aux environs de Saint-Branchs, qu'"on dirait le Sud"? Pas trop aujourd'hui.

Tout a commencé sans surprise aucune. Après le bois des Hâtes, sur les 300 mètres de chemin non revêtu qu'on parcourt entre le Petit Porteau et le Chêne Pendu, Jacki a émis quelques réserves, protestant - on exagère à peine - qu'on voulait l'assassiner. Oubliant qu'on était le jour du Tro Bro Léon, qui nous fournit la preuve que les plus beaux athlètes du vélo, eux, n'ont jamais rechigné à s'engager dans les chemins étroits, boueux ou pavés, contents d'être là, pas râleurs pour un sou. Des champions, on vous dit, comme celles et ceux de Saint-Avertin qui ont affronté la veille les nids-de-poule de Joué ou de Bois-Gibert.

Une fois dépassé notre "ribin" du jour, on s'est surtout préoccupé de la couleur du ciel et de ses caprices éventuels. Il y eut bien dans le secteur de Louans un arrêt pour enfiler l'imper. La chose faite, il avait cessé de pleuvoir.

On en était à se dire qu'on finirait la matinée au sec lorsqu'une averse, une vraie, nous est tombée dessus. Nous étions à Chambray, là où un micro-climat garantit à l'hippodrome local toute l'eau qu'il faut à une herbe tendre et drue, donnant à sa piste superbement entretenue une qualité enviée par tous, et cela depuis de longues années.

Si l'on excepte le duo Jacki-Marie qui caracolait devant, le reste du groupe n'en est pas moins rentré sagement, au petit trot.

Du côté des bulletins de santé, il est clair que Christine, Anne-Sophie et Marie affichent d'ores et déjà une grande condition, Julie se réservant pour la Semaine fédérale. Quant au dos de Joseph, il a tenu le coup.


Bâchage et débâchage près de Louans.


À Saint-Branchs.

66 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page