top of page

Dimanche 19 mars - Les Saint-Avertinoises sont les meilleures!

Dernière mise à jour : 19 août 2023

SAS Cyclotourisme a compté treize licenciés au rendez-vous de la Gloriette, au départ du brevet de 100 kilomètres de l’UC Touraine. Un brevet de 100 tellement bien dessiné qu’il autorisait les raccourcis. Nos ambassades se sont donc déployées aussi bien sur 70 que sur 100 bornes.

Pour l’ambassade féminine, « se déployer » est le terme qui s’impose. Les Saint-Avertinoises ont fait de SAS le club le mieux représenté côté féminin avec sept licenciées : Agnès, Brigitte, Catherine R., Christine, Françoise L. C., Françoise T. et Marie-Christine.

Chez les hommes, six participants : Alain, Jacki, Joseph, Stéphane, Thierry et François. On a envie de commenter avec une des phrases-culte du cinéma français (*) : « Ce qui est bien mais pas top… »

À cette participation, il convient d’ajouter Catherine C. et Patrick, qui portaient ce dimanche les couleurs du Gazélec.


L’envie de créer une association

C’était l’un de nos premiers rendez-vous de la saison, et il nous a gâtés en rencontres, en premier lieu avec nos hôtes de l’UCT. D’autres clubs avaient délégué sur la route une représentation notable, comme La Membrolle, Veigné, le Gazélec ou Luynes. Au total, 120 participants pour le plaisir partagé de contacts sans lesquels notre loisir se réduirait à « faire du vélo ».

Beau parcours vers l’est avec son ravitaillement à Bléré et ses routes pleines de charme dans le secteur d’Epeigné-les-Bois. Même si elles ont pu donner la furieuse envie de créer une association qui aurait pour objet l’arasement de la bosse entre « la Foeux » et « la Grange du Bois », sur la commune d’Epeigné. Petites routes bien choisies, donc, appréciées y compris sous une ou deux averses, et malgré une crevaison arrière dont l’honnêteté oblige à dire qu’elle fut si vite réparée qu’elle passa inaperçue.

Coup de chapeau encore aux filles, auxquelles SAS Cyclotourisme doit de ramener une nouvelle coupe. L’étagère se remplit. En réalité, pour l’instant, les trophées s’entassent sur un dessus de cheminée. C’est du provisoire...

__________

(*) Dans La Cité de la peur. Grand film classique…


La coupe de la participation féminine a été remise à Catherine. - Départ à la Gloriette. - Halte au château de Montpoupon.

66 vues0 commentaire

Comments


bottom of page