top of page

Jeudi 27 octobre – "Le Grand Fusil"

Dernière mise à jour : 4 juin 2023

Huit aujourd’hui qui (cocher la case qui convient) :

□ ne gardent pas de petits-enfants ;

□ ne se formalisent pas du ciel qui menace de nous tomber sur la tête ;

□ ne souffrent pas des séquelles d’une éventuelle « partie de manivelles » 48 heures plus tôt.


Huit, donc : Agnès, Catherine C., Denis, Jean-Luc, Michel F., Michel R., Thierry et François.

Il est prévu de se séparer à Artannes, là où se présentera le choix entre les deux parcours (61 ou 50 km).

On ne se sépare pas, on continue ensemble. On ne lâche rien, ni personne. Train de sénateurs et de sénatrices, nous sommes dans le « dernier salon où l’on cause ». La météo occupe un peu les conversations. Ce ciel gris nous menace-t-il réellement ? Il retire certes quelques degrés au thermomètre, mais cette température reste anormale pour une fin d’octobre. Impossible de se réjouir de ce phénomène qui conduit à adopter la tenue d'été à quelques jours de la Toussaint.

Le groupe se sépare bientôt, il y a au retour des rendez-vous qui n'attendent pas. Arrêt-photo, auparavant, au lieu-dit "Montauger", sur la commune de Thilouze, à proximité de la Maison de la Chasse. S'il y avait parmi des anciens - mais nous sommes trop jeunes - ils se rappelleraient sans doute que Raphaël Gémininani était surnommé "le Grand Fusil".

Les bosses de Veigné, où nous tirons nos dernières cartouches, donnent lieu à des démonstrations de force et de souplesse (si, si…). Elles témoignent encore une fois que les « petits nouveaux » s’adaptent au fil des semaines à des distances un peu plus longues et même, pour finir, à la côte de Fontiville. Chapeau, Michel !


Un lapin et un chasseur se sont glissés dans cette image. Sauras-tu les reconnaître?

57 vues0 commentaire

Comments


bottom of page