top of page

Mardi 5 septembre - Plein nord

On doit l’excursion du jour à Denis, tenté par la découverte des routes du grand Nord. Il a donc proposé un parcours qui sort de l'ordinaire, "tout là-haut".

Les températures au nord de la Loire ne sont pas plus clémentes qu'en rive sud. Même si les degrés du matin, rafraîchis par notre vitesse à vélo, restent supportables jusqu'à la fin de la balade (12 h 15 environ).

On franchira donc la Loire d’abord sur le Pont de Fil, puis au retour sur le pont Napoléon. Le plus grand parcours (77 kilomètres) pousse jusqu’à Semblançay, retour par Pernay et Luynes. Françoise T., Viviane, Denis, Jacki et Régis adoptent cette option.

Le deuxième groupe se contente de 60 kilomètres jusqu’à Saint-Antoine-du-Rocher. Il longe pendant quelques hectomètres les installations du golf d’Ardrée, le temps d’étudier l’hypothèse d’une section supplémentaire à SAS. Direction sud ensuite, non dépourvue de bosses à Mettray, à la sortie de La Membrolle puis au-dessus de la vallée de la Choisille. Christine C., Liliane, Eliane, Benoît, Gilles et François en profitent pour faire halte au dolmen de la Grotte des Fées, en limite de Saint-Antoine-du-Rocher et de Mettray. « Mérite le détour », diraient les guides touristiques. Cela donne l’occasion d’échanger quelques bonjours avec un groupe de marcheurs, des adhérents des Trotte-Sentiers de Notre-Dame-d’Oé.

Le parcours imaginé par Denis nous vaut quelques traversées péri-urbaines, mais le plaisir de la découverte de nouvelles routes l’emporte. Elles ont souvent du charme, comme le site du Gué des Prés, sur la route de Rouziers, ou bien la vallée de la Choisille vers Charcenay, à la « frontière » entre Fondettes et Saint-Cyr-sur-Loire.

Au retour à Saint-Avertin, la quasi-totalité d’entre nous dédaigne la côte de Beaugaillard prévue par la trace. Denis seul se lance dans l’aventure. Pendant ce temps, aux feux de circulation du centre-ville, ceux du « 77 » retrouvent ceux du « 60 ».

A noter la sortie d'Eliane, qui a joliment parcouru ces 60 kilomètres, distance qui ne lui est pas familière. On retiendra aussi la naissance d’un nouveau mode de consultation des GPS, dit "méthode égyptienne", à l’initiative de Benoît.


Pose au dolmen de la Grotte des Fées, pause à Ardrée.

53 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page