top of page

Sam. 15-dim. 16 avril : challenge et variation nocturne

Des échos d’abord de notre participation en bon nombre au challenge du Centre à Cinq-Mars-la-Pile, à l’invitation des Cyclos d’Effiat. Parcours remarquables, choix judicieux des sites des ravitaillements (les châteaux de Gizeux et Champchevrier), superbe intuition pour le repas avec un enchaînement de fouaces, et l’on en passe. Bref, un beau rendez-vous pour cyclotouristes, avec un accueil particulièrement soigné.

Autant de qualités ne pouvaient nous surprendre, tant la Cinq-Marsienne de notre club s’en fait une permanente ambassadrice. A ce propos, le parcours nous a conduits devant une maison chère à Marie-Christine, celle de sa maman, dans le vallon de Velantan qui nous ramenait à Cinq-Mars. Son passage avec Michel sous les fenêtres familiales a même été applaudi par le fan club familial rassemblé au bord de la route.


Coupe féminine

Nous étions quinze : Brigitte, Catherine R., Marie-Christine, Pascale, Françoise LC, Françoise T., Sylvie, Denis, Dominique, Jacki, Laurent B., Michel R., Patrick, Stéphane, Thierry et François. Une fois encore, les femmes valent à SAS Cyclotourisme de rapporter une coupe. La situation sur le dessus de cheminée provisoirement alloué à nos trophées devient de plus en plus critique.

Cette coupe-là revêt une importance particulière : elle nous est attribuée dans un challenge régional, niveau auquel les récompenses féminines sont d’ordinaire « trustées » par Orléans Cyclotourisme.

SAS Cyclotourisme s’est aussi distingué par sa forte participation au repas qui suivait, mais aucune coupe n’est attribuée dans cette épreuve, où nous avons pourtant tenu notre rang.

SAS Cyclo a « engagé » une petite délégation sur le petit parcours, l’essentiel des « troupes » sur le parcours intermédiaire (77 km) et deux escogriffes sur le grand parcours, Jacki et Thierry, qui ont atteint sur un peu plus de 100 kilomètre une moyenne que la décence interdit ici de divulguer. Par décence toujours, nous ne diffuserons pas la photo que nous a adressée Thierry, celle des chiffres qu’affichait son compteur à l’arrivée.


Samedi matinal

Deux Saint-Avertinois, Alain et François, s’étaient rendus la veille à Chinon afin de participer au brevet Audax de 100 kilomètres des Cyclos-Randonneurs Chinonais. Petite participation (19 seulement au départ, la faute à un calendrier bien chargé ce week-end).

SAS Cyclotourisme militant pour des transports propres, c’est à vélo que nous avons rallié Chinon. Même mode de transport pour le retour. Départ à 4 h de Saint-Avertin avec l’équipement des cyclotouristes noctambules, sur des vélos illuminés comme des sapins de Noël. Un grand plaisir, avec au bout du périple les premiers chants d’oiseaux et les l’apparition du jour.

Sur la chaussée de velours qui nous portait à travers la forêt de Chinon, on a pensé bien sûr aux camarades empêchés, privés d’une telle fête. On a fait le compte de celles et ceux qui seraient volontiers tentés par la même entreprise, l’année prochaine. Le pointage donne à penser que nous pourrions être une demi-douzaine...


Saint-Avertinois et, surtout, Saint-Avertinoises sur la route - Au château de Champchevrier - Remise des récompenses, merci Catherine ! - Vue préoccupante de la "cheminée des coupes" - Samedi à Chinon, à l'arrivée du 100 Audax, avec Michel Allard, l'organisateur (à g.), et Nicolas Mériguet, le président.


64 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page