top of page

Samedi 23 mai - Vainqueurs de Crochu

Reprise en famille : c'est la première sortie d'après confinement pour Cécile, Jean-François et leurs deux cyclotouristes déchaînés, Baptiste et Quentin, bientôt 11 ans et bientôt 9 ans. Ce sera donc durée et distance raisonnables, direction les hauts de Montbazon. Cela conduit à Fontiville. De premières revendications se manifestent : "C'est possible d'aller plus vite?", ont demandé Baptiste et Quentin. Ils rêvent de découvrir de vraies côtes. Va pour Crochu, que l'on monte bon train. Regroupement général au premier carrefour. Discussion.

Eux : "C'est une côte très difficile?"

Nous (Jean-François et moi) : "Disons que c'est une bonne côte."

Eux : "Des côtes très difficiles, il y en a par ici?"

Nous : "On en trouve toujours. Fontiville, que nous avons descendue, est une côte compliquée, dans les 200 derniers mètres. Une des plus difficiles, c'est sans doute l'Epend à Joué-lès-Tours…"

Eux : "On peut y aller, la prochaine fois?"

Qu'ajouter? Nous avons bouclé tranquillement cette sortie plaisante.

Baptiste et Benjamin, à l'arrivée : "Combien de kilomètres avons-nous fait?"

Moi : "Vingt-deux."

Eux : "On peut faire 40 la prochaine fois?"

Le déconfinement, comme Gérard dans "Le bonheur est dans le pré", met la barre très haut.

F.

Benjamin et Baptiste, sous l'oeil de Cécile et Jean-François, ont fait connaissance avec Crochu, et ça leur a réussi!

50 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page